Contenu

"Ils nous l’avaient bien dit, mais on ne les a pas crus..."

« La production de pétrole conventionnel a atteint son « pic historique » en 2006, elle n’augmentera plus « jamais » ». Rapport annuel de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), 2010.

"Ensuite, d’après moi, ce sera un déclin de la production [de pétrole] sur la période 2015 à 2020. Un déclin pas forcement rapide d’ailleurs, mais un déclin, ça semble clair." Olivier Rech, responsable des questions pétrolières au sein de l’Agence internationale de l’énergie de 2006 à 2009.

« Si l’infrastructure qui repose sur les énergies fossiles n’est pas rapidement modifiée, le monde "perdra pour toujours" la possibilité d’éviter un changement climatique dangereux. ». The Guardian, nov. 2011.

"Le monde se dirige vers un changement climatique irréversible." Rapport annuel de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), 2011.

"En mettant de côté 800 millions de tonnes de CO2, comme le conseille la Commission européenne, on pourrait faire remonter le prix du carbone, à 40 euros la tonne d’ici 2020, un prix bénéfique pour l’écologie, en raison de rejets moindres, mais aussi pour l’économie." Sébastien Blavier, Réseau action climat ; De Perthuis et al. 2011.

"En l’absence d’un engagement ferme à mettre en place des mécanismes capables d’enclencher rapidement un déclin très prononcé des émissions mondiales, il existe des risques significatifs que la cible des 2°C, que tant de nations ont acceptée, soit déjà en train de nous échapper.". Rogelj et al., Nature, 2011.

«  [Le seuil de 2°C au-dessus des niveaux préindustriels est] la certitude d’un "désastre à long terme", [Même si] "nous ne savons pas précisément à quel terme ». James Hansen, NASA, 2011.

Prévisions d’augmentation de la température moyenne terrestre du Groupe Intergouvernemental d’Évaluation du Climat (GIEC, 2007). L’augmentation de température prédite par le modèle A2 pourrait atteindre 2°C en 2030, en tenant compte de l’incertitude autour des courbes.

« Il est vraisemblable que la fréquence des fortes précipitations va augmenter au cours du 21ème siècle dans de nombreuses régions. Il très vraisemblable (probabilité de 90 à 100%) que les vagues de chaleur vont augmenter en durée, fréquence et/ou intensité, sur la plupart des continents ». Groupe Intergouvernemental d’Évaluation du Climat (GIEC, 2011)

« Environ 150 millions de réfugiés du climat devraient être déplacés d’ici à 2050 » ONU, 2010.

« Nous sommes aujourd’hui tout près des températures de la période de l’éémien, il y a 130 000 ans, ou du holsteinien, il y a 400 000 ans. Or, à ces deux périodes, nous savons que le niveau moyen des mers était de 4 à 6 mètres plus élevé qu’aujourd’hui. » James Hansen, NASA, 2011.

Source : Sea Level Rise Explorer
Les zones en rouge de l’agglomération nantaise seraient submergées en cas d’augmentation du niveau de la mer de 6 m

« Tante Entité : On l’appelle le monde du dessous. C’est de là que Bartertown tire son énergie.
(Mad) Max : Avec quoi? du pétrole? du gaz?
Tante Entité : Des porcs.
Max : Tu veux dire de porcs comme ceux-là?
Tante Entité : C’est ça.
Max : Tu racontes que de la merde (de taureau) !
Tante Entité : Non, de la merde de porc.
Max : Quoi?
Le collecteur : De la merde de porc. Les lumières, les moteurs, les véhicules, tout fonctionne grâce à un gaz qui produit énormément d’énergie : le méthane. Et le méthane est produit par la merde des porcs.  »Mad Max 3 : au-delà du dôme du tonnerre (1985).